Publié : 12 juin 2012

Filera2.

Après avoir quitté Muzillac, le groupe retourne à Nivillac.

De nouveau, le pique-nique est avalé dans les jardins du presbytère, à deux pas du forum que nous rejoignons au pas de course.

La soirée débute par la restitution des deux chants appris le matin même. Entre ces deux chants, le trio Brou-Hamon-Quimbert vient interpréter sa version du deuxième chant.



Puis, le trio Brou-Hamon-Quimbert revient pour leur concert.
Leur dernière création "La nuit comme le jour" qui est essentiellement consacrée aux chants de tradition orale de la Bretagne francophone (Haute-Bretagne) propose en une heure trente de chant a cappella un spectacle qui fait voyager le spectateur dans le temps et au coeur de l’homme. Trois voix qui emplissent entièrement la scène, pour proposer un véritable concert d’une grande unité, non pas une simple succession de chansons, mais bel et bien un spectacle sans interruption avec des chansons qui s’enchaînent en tableaux.

Les quatre tableaux qui composent le spectacle (amour, soldats et déserteurs, travail et luttes sociales, buveurs et boisson) sont des thèmes qui ne sont pas caractéristiques d’une époque. Pas de passéisme donc mais des chansons toujours contemporaines avec leurs résonances actuelles. Certaines remontent à l’époque médiévale, d’autres à un XIXème siècle très social (dont des chansons écrites à propos d’évènements précis « sur l’air de … ») et d’autres encore à des écritures modernes. Ces chansons empruntent des formes variées : complaintes, marches, chant à répondre, danse, …

http://www.ercepresliffre.fr/IMG/pdf/dossier_BHQ_creation.pdf

Nos élèves, étant au premier rang, ont apprécié ce concert !



Nous sommes en Bretagne et tout se termine par un fest-noz animé par le groupe Imosima et le trio BHQ.

Nos élèves ont eu un peu de mal à se lancer dans la ronde mais, quand les accompagnateurs ont sonné l’heure du rassemblement, ils ont eu beaucoup de mal à quitter la salle.



A minuit, nous avions regagné notre carosse pour retrouver à l’aube naissante, les terres brayonnes, la tête pleine de mélodies et de souvenirs.

Un grand merci à l’Art et la Manière de nous avoir proposé cette participation, à Fileri Filera de nous avoir si bien accueilli.

Un grand merci aux trois accompagnatrices Mme Fouilloux, Mme Gambier et Mlle Mouquet pour l’encadrement de ce groupe, et pour m’avoir supporté, l’oeil rivé à mes appareils.