Publié : 31 mai 2012

Fileri,Filera.

.....et déjà, il faut les compter. Compter les élèves, tout au long du week-end, une activité à plein temps !

7 h 00 de trajet pour rejoindre Le Guerno, petit village de Bretagne. on s’occupe comme on peut. A peine descendus du car, nos choristes entament la répétition.

45 minutes plus tard, ils donnent leur premier concert devant un public inconnu. Un week-end qui commence bien !

Départ ensuite pour la Roche-Bernard. Découverte de la ville, du vieux port, écoute de concert sur la place du Bouffay.

Après le repas, on rejoint notre hébergement à Arzal, la maison de l’estuaire sur la Vilaine.

Notre chef de choeur propose une petite veillée originale (!) et direction, nos délicieux bungalows pour une douce nuit de repos.

Notre première journée !

Lever en douceur, p’tit-déj’ et direction, Nivillac pour un atelier chant. Objectif, apprendre deux chants pour un concert unique le soir même.

Après un pique-nique dans les jardins du presbytère, retour à La Roche-Bernard pour le traditionnel achat de souvenirs.

Puis tout s’enchaîne : départ pour Marzan, assister au concert de la Maîtrise du Trégor. Ensuite direction Muzillac pour écouter le Trio Erik Marchand. Et enfin, retour à Nivillac, pour ce concert unique avec tous les choristes présents ce week-end et le concert du Trio Brou-Hamon-Quimbert.

Et, en final, le Fest Noz, animé par Imosima et BHQ.

A minuit, l’heure de Cendrillon, retour au car. Difficile de partir en pleine fête, mais les parents risquent de nous attendre dès 6 h 30, lundi matin.

En réalité, ils n’attendront pas, nous sommes à l’heure après une nuit de car tranquille et ensommeillée.

Notre seconde journée !