Vous êtes ici : Accueil > Rétro’Guillaume > Rétro’Guillaume. les années 2000 > Sur les traces d’Audouin Dollfus.
Publié : 15 octobre 2010

Sur les traces d’Audouin Dollfus.

L’actualité peut malheureusement être un élément déclencheur de la rubrique "Rétro’Guillaume".

Le décès, le 1er octobre, d’Audouin Dollfus ravive le souvenir de sa venue au collège, en mai 2002.

A l’origine, deux clubs, parmi d’autres, existaient : un club "Astronomie" animé par Mme Dalouzy et un club "Aérostation", animé par moi-même.

Etant tous les deux tournés vers le ciel, il faut trouver un point commun pour la création d’un Atelier de Pratiques Scientifiques.

Pour l’avoir rencontré chez lui et même avoir partagé le plaisir d’un vol en montgolfière, Audouin Dollfus s’impose comme point commun.

Fils d’un aéronaute, il effectue sa première ascencion à 8 ans, en 1932. La lecture d’un livre (« Le Ciel », d’André Guillemin) l’amène à se passionner pour l’observation des objets célestes. Une première observation de la planète Mars en 1941 va bouleverser sa vie. A compter de ce jour, la vie d’Audouin Dollfus sera consacrée à l’observation et l’étude des objets célestes. Mais avant la conquête spatiale, l’observation est perturbée par l’atmosphère terrestre. Il aura donc l’idée d’équiper une nacelle de ballon avec un téléscope. Une de ses ascensions lui permettra de mettre au point une nacelle étanche, précurseur des cabines spatiales.

JPEG JPEG JPEG
JPEG JPEG
JPEG

Ses observations l’amèneront à collaborer aux programmes américain et soviétique de conquête spatiale.

Le 19 avril 2002, la cabine du vol stratosphérique est restaurée pour entrer au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

Affiche MAE {JPEG}

Pour cette occasion, une soirée est prévue, en présence de Bertrand Piccard, l’aéronaute du tour du monde en ballon et Jean-François Clervoy, spationaute (3 vols dans l’espace).

Un trio "spatial" {JPEG}

La nacelle restaurée



Nacelle et téléscope {JPEG} Nacelle {JPEG} Trou d'homme {JPEG}
Téléscope {JPEG} Téléscope {JPEG} Téléscope {JPEG}



Nous profiterons de cette soirée pour mettre au point la venue d’Audouin au collège.

Pour la petite histoire, Audouin Dollfus était un descendant de la famille Bernoulli, grande famille de mathématiciens du XVIIIè siècle. Bon sang ne saurait mentir !

Généalogie Bernoulli-Dollfus {JPEG}




Et, le jeudi 30 mai 2002, c’est le grand jour.

En salle 109 {JPEG}

La matinée est consacrée à la préparation et à l’envol de notre ballon-sonde. Nos élèves ont réalisé une nacelle scientifique, dans le cadre de l’opération "Un Ballon pour l’Ecole" mise en place par Planète Sciences et le CNES. Des "soucis techniques" ne permettront pas l’envol du ballon.

Sur le plateau {JPEG} Observation {JPEG}
Souvenir, souvenir ... {JPEG} Signature {JPEG}

L’après-midi, pendant 1 heure, Audouin Dollfus se prêtera au jeu des questions-réponses avec nos élèves. Il y participera avec un grand plaisir et une grande simplicité : ce qui le caractérisait, c’était l’envie de partager ses connaissances avec les autres, la marque des Grands Hommes.

Pour clore cette journée, il acceptera de signer les documents remis aux élèves pour préparer sa venue.

Si vous voulez retrouver le parcours de cet homme qui ne vivait que pour lever les yeux au ciel, vous trouverez au CDI, un des livres qu’il a écrit : 50 ans d’astronomie.


Livre présent au CDI {JPEG}


Des images de cette journée.

Audouin Dollfus répond aux questions des élèves.