Publié : 5 mai 2010

05 mai.

Pour les enseignants, c’était la journée dite de solidarité.

Souvenez-nous, celle que tout bon citoyen doit à l’état depuis la canicule de 2003 !

Mais il y avait aussi des bruits de manche à balai. Comment la solidarité passerait-elle par un peu de ménage ?

Non, évidemment, mais la cham, par contre, répétait pour ses prochains spectacles.

Deux groupes d’élèves sont venus travailler avec Sophie et Thierry le maniement du bâton.

Clin d’oeil au 13 mars