Vous êtes ici : Accueil > E.P.I. > Année Scolaire 2016 - 2017. > Cinquième. Classe d’Eau. > Mise en place de l’E.P.I.
Publié : 21 novembre 2016

Mise en place de l’E.P.I.

Et pour commencer, les deux classes sont allés découvrir les usages de l’Eau au temps des gallo-romains à Gisacum (Eure), lundi 14 novembre.

A quelques kilomètres d’Evreux, le site archéologique de Gisacum vous invite à découvrir l’histoire d’une importante ville sanctuaire de l’époque gallo-romaine et à visiter des thermes antiques mis en valeur dans un jardin archéologique.

Il y a près de 2000 ans, Gisacum était une vaste ville-sanctuaire gallo-romaine qui s’étendait sur près de 250 ha et disposait de nombreux édifices publics (sanctuaire, thermes, théâtre, etc.). Capitale religieuse des Aulerques Eburovices, Gisacum tient son originalité de sa forme hexagonale unique dans le monde romain, et de sa démesure.

Fondée au début du 1er siècle après J.-C. et abandonnée dès la deuxième moitié du 3ème siècle, la ville gallo-romaine de Gisacum est redécouverte par les archéologues au début du XIXème siècle. Le site archéologique de Gisacum fait aujourd’hui encore l’objet de fouilles. La Mission Archéologique Départementale de l’Eure poursuit ainsi les recherches sur cette ville antique, notamment sur le temple et le théâtre.

Un atelier sur l’alimentation des gallo-romains a permis de mettre en évidence les différences ainsi que les similitudes de nos nourritures respectives. L’examen des ustensiles utilisés a mis en avant l’importance de l’eau dans leur fabrication.

Un parcours, dans le centre d’interprétation archéologique, présente tous les travaux réalisés, il y a 2000 ans, pour rendre ce site "vivable". La présence d’un aqueduc, de thermes donne à ce sanctuaire une dimension remarquable à l’époque.

Pour terminer la visite, les élèves ont pu découvrir, malgré l’humidité des lieux, l’architecture des thermes, lisible malgré que ceux-ci soient en ruines.