Vous êtes ici : Accueil > Orientation > L’orientation des élèves > Parcours Avenir
Publié : 24 novembre 2016

Parcours Avenir

Nous nous sommes rendus à la Corderie Vallois, le jeudi 13 octobre, à Notre-Dame-de-Bondeville, dans le cadre du Parcours Avenir en 4ème.
Les 4ème A sont allés découvrir l’exposition de photographies « Portrait du monde ouvrier », avec Monsieur Vleeschouwers.
Pendant ce temps-là, un guide nous a fait visiter l’usine. Il a mis en marche les machines. Certaines servent à tresser des cordes, d’autres à fabriquer des bobines. Selon les machines, les diamètres des cordes sont différents. Toutes ces machines fonctionnent grâce à l’énergie hydraulique produite par une roue à eau.
Nous étions équipés de casque audio pour mieux entendre les explications du guide car quand toutes les machines fonctionnent, elles sont bruyantes.
Le guide nous a précisé qu’à l’époque, les machines faisaient tellement de bruit que les ouvrières en devenaient sourdes. Elles devaient s’attacher les cheveux pour ne pas qu’ils se prennent dans les poulies. L’été, elles voyaient très mal à cause de l’accumulation de la poussière émise par les cordes de coton et l’hiver, il faisait très froid. Il nous a aussi appris qu’au 19ème siècle on commençait à travailler très jeune. Ainsi, des enfants glissaient dans un toboggan dans lequel on faisait descendre des caisses de coton.
Pour clôturer la première partie de notre visite, on nous a gentiment offert un morceau de corde qui a été tressée sur place.

Pour la deuxième partie de la visite, nous sommes montés à l’étage supérieur pour découvrir l’exposition de photographies qui présente l’univers des ouvriers d’aujourd’hui.
Lors de l’exposition, nous avons pu voir différents noms de métiers inscrits au sol, des photographies affichées sur les murs ou disposées sur des tables et nous avons écouté le témoignage d’anciens ouvriers.
En observant les photographies sur les tables, on a pu voir que les hommes faisaient des métiers de force tandis que les femmes pratiquaient des métiers de précision. En écoutant les témoignages, nous avons compris que les conditions de travail étaient difficiles : environnement brutal, 48 heures de travail par semaine du lundi au samedi soir...
Avec l’apparition de la technologie, la présence de l’homme dans les usines a diminué. La machine remplace l’homme mais requerra toujours le contrôle de l’humain.

La classe des 4B

Les élèves de 4ème D et E se sont rendus au Musée le lundi 07 novembre pour le même programme.

Les élèves de 4ème C auront le plaisir de découvrir ce Musée d’une façon plus approfondie lors de leur projet "Travailler à l’Usine au XIXè siècle".

Dans les semaines qui suivent, les élèves volontaires vont aller à la découverte de quelques lycées professionnels : il s’agit de découvrir des filières méconnues "en action". Les visites auront lieu sur le temps scolaire, ce qui permettra de voir des sections avec des élèves en activité.