Vous êtes ici : Accueil > CDI > Année Scolaire 2014-2015 > Science en toutes lettres 4ème. > Un livre, un auteur.
Publié : 26 avril 2015

Un livre, un auteur.

Le matin, à la librairie L’Armitière, ils ont rencontrés l’auteur Catherine Vadon qui a écrit un documentaire sur « Le monde lumineux des océans ». Ils lui ont posé de nombreuses questions, l’échange a été très riche.

Après un pause repas dans les jardins de l’Hôtel de Ville, direction le Muséum d’Histoire naturelle, où, divisés en deux groupes, ils ont pu participer à des ateliers scientifiques sur le thème des animaux et la lumière.

La journée a passé rapidement et contrairement à la sortie à Giverny, elle s’est déroulée sous un beau soleil !!!

Impression d’élèves.

- "L’auteur nous a fait partager sa passion !"
- "On a pu lui poser les questions qu’on avait préparées."
- "Les réponses de l’auteur étaient un peu longues, donc on s’emmêlait un peu dedans."
- "Au début, on était un peu tous timide et une fois qu’on se lance, on est parti et on ne s’arrête plus."
- "J’ai beaucoup apprécié la rencontre avec l’auteur même si je n’ai pas aimé son livre !"
- " J’avais l’impression qu’elle voulait vraiment nous faire partager sa passion sur ces animaux étonnants."
- "J’ai adoré sa citation : Jamais l’océan ne sera une grande piscine dans laquelle les humains iront nager sans danger."

- "Au Muséum, nous avons vu des animaux empaillés. C’était très désagréable de voir des animaux empaillés qui étaient vivants autrefois."
- "C’est horrible de faire subir ça à des animaux, encore si ce n’était pas des vrais ! S’ils étaient en plastique, ça passerait !"
- "C’était horrible, on se serait cru dans une morgue pour insectes et animaux !"
- "On a appris beaucoup de choses sur les différents yeux des animaux."
- "C’était intéressant mais j’aurais préféré avoir plus de temps pour tout regarder."
- "Les petits ateliers étaient intéressants mais la visite trop rapide. La conférencière nous donnait une explication sur un animal et passait tout de suite à un autre : on n’avait pas vraiment le temps de tout observer. On ne pouvait pas prendre son temps."

- "J’ai préféré la sortie à Giverny qui m’a beaucoup plu."
- "J’ai autant aimé cette sortie que celle de Giverny."